Protocole de réouverture de l’école

  • par

Un protocole issu de la concertation

Le maire de Quéménéven et la direction de l’école communale ont communiqué le 2 mai aux parents d’élèves un protocole d’ouverture de l’école, établi après concertation avec l’équipe des enseignants et le personnel communal.

Ce protocole est valable du 12 mai au 1er juin (le 11 mai est la rentrée des enseignants).

Pour la période du 2 juin au 3 juillet, d’avantage d’informations seront diffusées après les consignes gouvernementales attendues fin mai.

Les parents ont été invités à signaler s’ils comptaient amener leurs enfants à l’école. Au final, 75% des enfants seront présents.

Le ministère de l’Éducation nationale fournit des masques pour les enseignants et les enfants dans le ramassage scolaire. La commune fournit les masques pour le personnel communal.

Principales mesures à l'école

D’après la superficie des salles de classe, il ne peut y avoir que 15 enfants au maximum ensemble. Des groupes avec ces effectifs maximums sont constitués par niveau.

Ainsi, les groupes sont alternativement accueillis en classe. Les trois enfants nés en 2017 ne sont pas accueillis à l’école.

Il faut éviter que les groupes ne se croisent : les récréations sont décalées, espacement dans les sanitaires et notamment le lavage des mains, distances entre les élèves dans la classe…

Les accueils seront faits aux deux portails, et les parents ne pourront pas rentrer dans l’établissement.

Principales mesures autour de l'école

Pour le transport scolaire, selon la demande des parents, il faudra envisager de réaliser trois circuits différents afin qu’il n’y ait que 5 enfants dans le minibus.

La cantine sera assurée comme auparavant en deux services pour limiter le nombre d’enfants présents en même temps. La restauration en classe ne paraît pas adaptée au maire.

Pour la garderie du matin et du soir, les conditions sanitaires actuelles nous obligent à limiter la capacité d’accueil.

Un accueil garderie en journée pour les enfants qui ne suivent pas les cours sera proposé. Cela supposera une organisation rigoureuse, la capacité d’accueil étant limitée. Il n’y aura pas de coût supplémentaire pour cette garderie en journée.

Concernant les garderies du matin, du soir et en journée, au vu de la capacité réduite, nous les réserverons aux parents travaillant tous les deux, aux parents seuls travaillant et aux fratries.

Les tarifs de la cantine et des garderies du matin et du soir sont les mêmes qu’avant le confinement. Seule la garderie de jour est gratuite.