Sauvons les hirondelles ! (communiqué LPO)

  • par

Communiqué du groupe Finistère de la LPO Bretagne (Ligue pour la Protection des Oiseaux)

La destruction des nids d’hirondelles est une pratique courante

Depuis environ 30 ans la population des hirondelles a diminué en moyenne de 40% dans tout l’hexagone. Les principales causes de ce déclin sont dues à l’homme : destruction des nids, et utilisation massive d’insecticides, d’où un effondrement de leurs ressources alimentaires. Par conséquence, les nichées doivent être nombreuses et abondantes pour compenser les pertes élevées des populations lors de la migration.

Les nids ne doivent pas être détruits, même après le départ des hirondelles, ils seront repris l’année suivante. 

Épuisées par leur migration, elles ont moins de chance de mener à terme leur nichée si elles doivent reconstruire un nid.

N’oublions pas que les hirondelles et les martinets jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des écosystèmes ; elles permettent en particulier de lutter naturellement contre les moustiques.

Informations

Si cette nidification vous occasionne une gêne, la LPO pourra vous aider à trouver des solutions.

Pour toute demande d’information, adressez un mail à finistere@lpo.fr ou contactez le 07 49 22 17 84.

Ce que dit la loi

Les hirondelles et martinets sont des oiseaux protégés au titre de l’article L 415-3 du code de l’environnement.

La destruction intentionnelle des nids est une infraction constitutive d’un délit qui expose à une amende pouvant aller jusqu’à 150.000 €  et 3 ans d’emprisonnement.