Vœux d’Erwan Crouan, maire

  • par

L’année 2022 commence par le regret de n’avoir pu, une deuxième fois encore, tous nous réunir pour célébrer la nouvelle année autour d’un moment festif.

Le virus a décidé de tout chambouler puisque, étonnamment, les conseillers communautaires de Quimper Bretagne Occidentale, notre intercommunalité, attendent également depuis le début du mandat de siéger dans la salle du conseil, à la mairie de Quimper, et partagent pour l’instant les conseils « en itinérance » entre différents édifices dans ou autour de Quimper ! Heureusement, l’ambiance entre les élus de notre intercommunalité est très positive et les dossiers avancent activement malgré la situation sanitaire. J’ai moi-même de bons contacts avec mes collègues maires, dont certains commencent également un premier mandat.

Comme nous le rappelle l’histoire, et notamment les grippes de 1890 et 1918, les pandémies ne sont pas éternelles et finissent toujours par passer au bout de plusieurs vagues. La question n’est donc pas de savoir si le Covid nous laissera tranquilles, mais quand. Espérons qu’il en sera ainsi après ce variant Omicron, auquel cas nous pourrions tomber les masques au quotidien dès le printemps. Dans les moments d’accalmies nous avons pu relancer certains évènements festifs à l’été 2021. Souhaitons que 2022 nous permette de vivre à nouveau ces moments de joie, et sans aucune contrainte. Je pense notamment au pardon de Notre-Dame de Kergoat, dont le dernier cochon grillé date de 2019. Les contraintes de sécurité de la chapelle et des arbres nous avaient obligés à faire le forcing l’an passé pour que le pardon puisse se tenir normalement.

Le Covid a accéléré un phénomène d’exode urbain dont on sentait les prémices il y a déjà quelques années. Notre commune a entièrement vendu les dix lots des allées romaines, à la gare de Quéménéven, et les dossiers d’urbanisme s’envolent. La pression s’accentue sur les maisons et parcelles en vente. La demande est propice à l’émergence de nouveaux projets, raison pour laquelle nous nous lançons maintenant dans les études préparatoires en vue de réaliser le lotissement des terrasses du Steïr, sur des terrains situés entre la cité Ty Jérôme et la route de la gare.

Au moment d’aborder cette nouvelle année, je tiens à remercier chaleureusement les agents communaux, l’équipe enseignante et les bénévoles pour leur implication, leur enthousiasme et leur dévouement, y compris lorsqu’il s’agit d’appliquer les différents protocoles sanitaires.

L’année 2022 qui commence est également une année charnière, avec des départs en retraite de personnels. Après plusieurs décennies au service de la commune, Thierry Gouriten, en février, et Jackie Bled, en avril, prendront une retraite bien méritée, et Patrick Thépaut clôturera cette année de grand changement dans le personnel communal en nous quittant en octobre. Je ne crois pas que la commune ait connu autant de départs à la retraite sur une période aussi courte dans son histoire…  Depuis septembre 2021 nos services ont intégré Yann Le Pen, qui met ses compétences de jardinier au service de la commune. Je remercie par avance la population d’accueillir ce dernier et les futurs nouveaux employés communaux avec une bonne humeur toute quéménévénoise !

Meilleurs vœux pour cette nouvelle année !                                                           

Erwan Crouan